AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Live Report (La Loco (12/10/04))

Aller en bas 
AuteurMessage
Linde
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 251
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Live Report (La Loco (12/10/04))   Dim 18 Fév - 16:13

Voici un Live report du Concert d'Amon Amarth a la Loco a Paris, le 12/10/04.

Réalisé par Powersylv sur ce site
Le groupe jouait ce soir la avec Impious et Disillusion.


On peut dire que c'est un petit peu le grand marathon de l'extrême cette semaine. Après OBITUARY hier, la Loco remet le couvert en accueillant ce soir les vikings d'AMON AMARTH (et 2 autres groupes de l'écurie Metal Blade). Il faut dire que j'étais impatient de les revoir ceux-là. Pourquoi ? Tout simplement parce que Versus The World, l'album de 2002 est un must du genre : death metal à la scandinave orienté épique/viking, ce disque a tout pour vous scotcher, puissance, mélodies et vaocaux gutturaux et guerriers. Et je les ai vus à Wacken en août 2004 malgré des conditions pas évidentes (à 2h du matin, tombant de sommeil après une journée passée à survivre au soleil et à courir de scène en scène), et je voulais justement apprécier leur performance sous de meilleures auspices. Ca allait être chose faite. Pour sa date française en vue de la promotion du tout récent album Fate Of Norns, le groupe est accompagné de 2 groupe inconnus de moi, IMPIOUS et DISILLUSION.



DISILLUSION : c'est le premier groupe de la soirée. La Loco est moins bien remplie qu'hier pour OBITUARY mais DISILLUTION possède apparemment des fans dans le public ; c'est le cas d'une amie qui ne voulait louper le groupe pour rien au monde. J'ai cru comprendre que l'album tout chaud Back To Time Of Splendor avait fait son petit effet dans le circuit. En ce qui me concerne, j'ai déboulé légèrement en retard, loupant ainsi le début de leur prestation. Je suis arrivé sur un morceau assez sombre, et sur le coup, ça m'a fait penser à du MY DYING BRIDE. Cependant, au fil des morceaux, il s'avère que DISILLUSION oeuvre dans un metal extrême à ambiance, style OPETH voire de petits côtés plus expérimentaux lorgnant vers VINTERSORG. Un style donc pas très évident à appréhender quand on ne connait pas sur album. Le groupe met cependant beaucoup de conviction, notamment le chanteur, à la silouhette très mince, vétu d'une chemise noire et qui se contorsionne derrière son micro. Une voix death et claire, des guitares carrées, des morceaux construits ... une bonne tenue de scène dans l'ensemble. Les morceaux sont bien executés mais bon, la méconnaissance d'une musique assez complexe fait que je n'ai pu réellement apprécier le groupe à sa juste valeur. Peut-être une autre fois, après écoutes.



IMPIOUS : avec IMPIOUS, on rentre vraiment dans l'extrême plein pot. Avec son mélange de thrash/death puissant et véloce à la THE HAUNTED, saupoudré de quelques passages plus massifs (trop rares, car sur un seul morceau quasiment) à la AMON AMARTH justement, IMPIOUS met le public dans sa poche et ça commence d'ailleurs à slammer. Le chanteur à l'acoutrement assez destroy et aux longs cheveux noirs assure vraiment bien et est assez communicatif dans le genre, prenant plusieurs fois le public à partie. Niveau musique donc, ça bourine sec mais dans l'ensemble on distingue des parties solo de toute beauté. Après le premier morceau, il y a apparemment un problème avec la batterie, l'inquiétude se lit sur le visage des membres du groupe mais apparemment, quelques dizaines de secondes suffisent à régler le problème.



AMON AMARTH : les stars de la soirée arrivent. Il y a des fois où les concerts de la Loco sont magiques, non seulement du fait de la prestation du groupe sur scène, mais aussi de part l'ambiance qu'il y a dans le public. Et ce fut le cas ce soir. Il semble que le groupe a une bonne petite fan-base en France car depuis les soubresauts de "An Ancient Sign Of Coming Storm" jusqu'aux rappels, l'ambiance ne retombera pas une seconde. Jahan Hegg, le chanteur à la carrure d'ours poilu et aux allures guerrières, torse nu est vraiment impressionnant. Il mènera l'assaut pendant tout le set en première ligne. Quelques petits mots en français nous font plaisir : "Bonsoir Paris, comment ça va ?" ou encore un jovial "Santé !" lorsqu'il décapsule une bière sur scène (et pas qu'une Smile) ) : il avait oublié sa corne on dirait. On aura même droit à un "Paris, you kick ass !". Le set est très dynamique, les morceaux s'enchainent presque instantanément et sur scène, les 5 musiciens ne peuvent s'empêcher de secouer leurs opulentes chevelures, souvent en cercle. Les vikings ont véritablement mis tout le monde à genoux, avec des cartouches de choix, faisant la part belle à l'excellent nouvel album Fate Of Norns (5 titres). Le reste sera un patchwork de ce qui se fait de mieux dans le genre, avec les meilleurs morceaux des 3 albums précédents et notamment du monument Versus The World, un disque qui fait aujourd'hui référence. Mettre "From The Stabwounds In Our Backs" en deuxième morceau, c'est la tuerie totale. Le concert se termine sur "Bleed For Ancient Gods", sans doute un des classiques du groupe. Seulement, le public réclame tellement les scandinaves que ceux-ci reviennent nous porter un ultime coup de massue avec 2 titres de Versus ... dont le géant "Bloodshed". Waouh, quel concert ! Etant ici en pleine forme et dans une ambiance plus intimiste, c'est clair que j'ai beaucoup plus apprécié qu'à Wacken. A revoir, forcément ...



Set-list AMON AMARTH :
1) An Ancient Sign Of Coming Storm (Fate Of Norns, 2004)
2) For The Stabwounds In Our Backs (Versus The World, 2002)
3) The Fate Of Norns (Fate Of Norns, 2004)
4) Masters Of War (The Crusher, 2001)
5) The Valkyries Ride (Fate Of Norns, 2004)
6) Bastards Of A Dying Breed (The Crusher, 2001)
7) The Last With Pagan Blood (The Avenger, 1999)
Cool Pursuit Of Vikings (Fate Of Norns, 2004)
9) The Sound Of Eight Hooves (The Crusher, 2001)
10) Once Sealed In Blood (Fate Of Norns, 2004)
11) Versus The World (Versus The World, 2002)
12) Death In Fire (Versus The World, 2002)
13) Victorious March (Once Sent From The Golden Hall,1998)
14) Bleed For Ancient Gods (The Avenger, 1999)
Rappels :
15) Where Silent Gods Stand Guard (Versus The World, 2002)
16) Bloodshed (Versus The World, 2002)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amon-amarth.bb-fr.com
 
Live Report (La Loco (12/10/04))
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [LIVE REPORT] Human Flesh + Impureza - 08/03/2008
» 8 janvier 2012 - Live Report PMFF IV
» Live-report : Motorhead + Anthrax @ Zénith de Paris
» [Live-Report] The CNK + Diapsiquir + Varsovie @ Divan du Monde, Paris
» [Live-Report] Black Sabbath @ Bercy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amon Amarth France :: Le Groupe :: Concerts / Tournées-
Sauter vers: